Mon choix

Certains auront vu sur Twitter, Facebook ou identi.ca que Sylvain a mis une petite campagne en marche et que j’y participe. Tant qu’à afficher mes préférences politiques sur ces plate-formes, aussi bien les expliquer un peu. (Pour ceux qui n’auraient pas compris, je vais voter Québec Solidaire lundi prochain)

À la base

J’habite la circonscription de Mercier et j’ai donc la chance d’avoir Amir Khadir comme candidat, mon choix part de là. Je considère que Mr. Khadir est une personne que nous nous devons d’avoir à l’assemblée nationale, peut importe vos penchants côté politique, j’espère que vous appréciez avoir des élus intelligents, prêts à collaborer et qui apportent du contenu aux débats? C’est mon cas. Je veux y voir du monde intelligent, réfléchi, du monde “qui torche” et dans cette optique le meilleur choix dans Mercier, c’est Amir Khadir.

Après ça, on passe aux sujets auxquels je m’intéresse et qui doivent avoir une place dans nos débats de société : l’environnement, le développement durable, la surconsommation, etc. Ensuite l’internet, l’accès à celui-ci, les règles de copyright, de domaine publique, un gouvernement ouvert, des standards ouverts, etc. Pour ces deux groupes de sujets c’est pas tellement compliqué, les offres des partis sont tellement minimes, voir même inexistantes, que s’en est pathétique. Seul Québec Solidaire (et les verts mais ils sont plutôt en débandade) offrent une vraie plate-forme environnementale et durable, un autre bon point dans ma décision.

QS est le seul parti à avoir fait le moindre effort pour venir nous chercher, moi et ma “tribu”, ou nous travaillons et passons une grande partie de notre vie; en ligne. Un autre bon point pour eux.

De l’internet

L’internet s’insère de plus en plus dans nos vie, a un impact sur de plus en plus des aspects de notre quotidien, offre de grands challenges et de grandes opportunités, c’est un facteur majeur dans la futur de la société. Que ce soit chez les voisins du sud ou les cousins français, les dernières années fournissent plusieurs exemples de l’usage de l’internet en campagne et des dizaines de pays montrent une ouverture à l’appropriation de ses technologies, un parti qui ne soit pas capable de s’y présenter de façon décente, de comprendre le moindrement comment y faire ça place, un tel parti ne mérite pas mon vote. Québec Solidaire n’est pas parfait non plus sur cet aspect mais ils montrent au moins une ouverture et une compréhension de la chose. De ne rien comprendre à l’internet (ou de comprendre mais d’être trop encrouté pour bouger) est un comportement dinosaurien dangereux et un très mauvais symptôme. Je ne veux pas voter pour des dinosauriens.

De la gauche

Ouin mais s’t’un parti d’communistes. D’aucuns ont peur de la gauche. C’est votre choix évidemment mais regardez bien les propositions du parti et faites ensuite un tour du monde. Les sociétés en santé, celles ou on ne trouve pas d’inégalités criantes, les endroits ou il fait bon vivres, ou il n’y a pas de pollution sans limite, de surcomsommation effrénée, se sont les sociétés scandinave. Je le dit et le répète souvent, si nous voulons trouver des directions à prendre, des inspirations pour améliorer notre province et notre pays, c’est vers la Suède, la Finlande, le Danemark, l’Islande (sauf leurs banques) et même l’Estonie qu’il faut regarder. Les États Unis sont en train de faire faillite et, sauf pour Obama, font pitié sur presque tous les aspects d’une société en santé. Svp est-ce qu’on peut regarder ailleurs? En se faisant, vous verrez bien qu’un parti pas mal à gauche ici est un parti très à l’aise dans les pays que nous devons émuler.

Il faut oublier cette espèce d’association malsaine que nous faisons entre la gauche et les communistes. Ce que QS offre c’est un plan pour une société ou on trouve non pas une population qui se divise le tout également et ou tout le monde vit entre égaux, tous aussi pauvres. C’est une société ou chacun peut encore faire sa vie comme maintenant mais ou ont fait les choses ensemble, en collaboration. L’idée, telle que je la comprend, l’envisage, n’est pas de descendre les riches pour être tous égaux mais de penser aux autres plus souvent. Quand on crée, invente, produit quelque chose, c’est fait dans le respect des autres et de l’environnement ou nous vivons, dans le respect de ceux qui vont nous suivre et en donnant un coup de pouce à ceux qui nous entourent. La gauche dont on parle ici c’est la gauche ou on s’organise nous-même pour y parvenir, au lieu de faire confiance aveuglément à la magie du marché pour y arriver.

De l’économie

Nous sommes au début d’une tempête économique sans précédent, le capitalisme à tout prix qui devait régler tous les problèmes et nous mener vers un si beau monde, nous pouvons maintenant le regarder craquer de toutes parts et tomber en morceaux, est-ce que nous voulons vraiment continuer dans cette direction?

De l’indépendance

“Ouin mais Pat, c’est des séparatissses”. En effet, Québec Solidaire est pour l’indépendance. Il y a quelques mois je demandais un peu de vision et j’affirmais que si quelqu’un pouvais me montrer un plan adressant certains thèmes et que je pouvais croire qu’un plus petit pays, qui recommencerait sur des bases nouvelles, pourrait les accomplir, que je serais prêt à écouter un plan d’indépendance. Lisez ce que le parti offre et vous verrez que ma liste est quand même bien couverte par leur programme.

Je ne suis pas encore 100% convaincu de vouloir lâcher le Canada (ou construire un nouveau Québec, selon votre point de vue) mais une chose est certaine: le Québec est assez en manque de vision et le Canada assez mélangé pour qu’au minimum, au minimum, je veuille pousser pour qu’on entende une voix qui offre quelque chose de nouveau et d’adapter au futur. On va commencer par faire avancer Québec Solidaire, commencer par emmener ses idées dans les discussions et ont continuera ensuite la réflexion mais si ceux qui ont la meilleure vision sont aussi ceux qui veulent l’indépendance, j’écoute.

12 Replies

Reply section is closed.