Contre

Élections provinciales hier. Trois partis plus ou moins à égalité des votes, deux partis tout près au nombre de députés, un autre avec même pas la moitié. Deux sièges pour huit point quelques pourcents de la population. Clairement un problème de système électoral. Un attentat (attendons d’en savoir plus de ce côté là).

Les médias ont beaucoup parlé d’un supposé réalignement politique autour de l’axe droite-gauche au lieu de l’axe fédéraliste-indépendantistes. Sauf qu’on semble plutôt se placer sur l’axe pour et contre et le contre l’emporte largement.

Aux dernières fédérales; quel pourcentage de la vague orange était contre Harper/Conservateurs plus que pour Layton/NPD?

Hier, combien étaient contre l’idée d’un référendum, contre l’idée Charestiste de la rue, du chaos vs combien étaient pour les Libéraux?

Même question pour la CAQ. Combien ont rejoint Legault en étant contre le PQ, contre Charest vs ceux qui sont pour la CAQ?

Combien ont voté PQ contre le Canada et combien pour un Québec indépendant?

Pour les idées de QS ou ON vs contre Charest, les frais de scolarité, le patronat, le Canada, etc.?

On peut évidemment être contre quelque chose en voulant défendre autre chose, être contre l’indépendance c’est évidemment être pour le Canada aussi. Être contre Charest ça peut être pour un système plus juste. J’ai moi-même été plutôt négatif mais j’aime pensé que j’ai surtout poussé pour certaines idées. J’ai voté pour Amir (voir mon raisonnement en 2008) mais j’ai parlé beaucoup contre Charest. Examen de conscience en cours.

Mais même si on calcul les gens “contre de façon positive” avec les pour. Est-ce que c’est le contre qui as gagné les élections hier? J’ai vraiment l’impression que le contre l’a emporté haut la main et ça, c’est vraiment décevant et ce n’est pas la façon de construire une société, quelle soit un pays ou une province.

September 5th, 2012
 •  •