Un peu de profit caché

Je veux mentionner une couple d’infos concernant les taxes, j’ai déjà discuté de ces sujets avec quelques pigistes et je réalise que très peu sont au fait de la chose, particulièrement pour le second point. Avant de commencer, n’oubliez pas que je ne suis aucunement comptable donc vérifiez les infos avec votre personne responsable des chiffres.

Quand commencer à charger

Quand vous commencez à opérer, vous êtes considérez un petit fournisseur tant que vous n’avez pas atteint $30 000 dollar en revenus sur une période de quatre quarts consécutifs. Dans un tel cas vous n’avez pas à facturer les taxes, plus simple. Il est important de noter que dès que vous chargez de la taxe, vous devez continuer à le faire et qu’une fois inscrit au fichier, vous devez aussi percevoir, même si en terme de revenus vous êtes encore un petit fournisseur.

La méthode rapide

Ça c’est le truc que peu de gens connaisse. On peut en fait considérer la chose comme une petite subvention cachée mais c’est aussi plus simple à gérer et, comme le nom l’indique, plus rapide.

Normalement, pour remettre les taxes aux gouvernements, on fait le total des taxes chargées à nos clients pour ensuite en soustraire les taxes payées lors de nos achats. Dans le cas d’une compagnie de service, les achats/dépenses sont souvent assez peu nombreux et il faudrait normalement remettre presque toutes les taxes perçues. C’est là qu’entre en scène la méthode rapide.

Si on reprend mon exemple de l’autre fois pour le calcul du taux horaire [en] soit $40k de revenus, les taxes perçues devraient être de *$5 580*. Pour garder ça simple, j’assume le même niveau de taxation toute l’année (alors que le taux de TPS a changé en 2006) et que toutes les ventes étaient taxables de la même façon.

Si on garde aussi les dépenses de mon exemple, on a $5 000 de ce côté là, assumons encore une fois que les mêmes taxes ont été payées sur la totalité des dépenses, cette pigiste aurait donc payé *$697.50* de taxes.

Une fois toute la paperasse (le suivi des factures) finalisée, elle doit maintenant *$4 882.50* aux gouvernements ($5 580 – $697.50).

Avec la méthode rapide, elle ne doit remettre que (pour des services, les produits ont des taux différents) 4.3% de TPS et 5.3% de TVQ alors qu’elle a chargé 6.0% et 7.5%. Mais elle ne soustrait pas les taxes payées sur ses achats, selon cette méthode il est assumé que les dépenses sont assez basses et que notre compagnie accepte donc de ne pas demander de remboursement en échange des taux plus bas.

Dans notre exemple notre pigiste ne devrait donc aux gouvernements que *$3 931.16* soit 4.3% sur $40 000 plus 5.3% sur $41 720 (n’oubliez pas qu’il faut charger la TVQ sur le montant et sur la TPS).

Dans le premier exemple elle devait $4 882.50 alors qu’avec la méthode rapide le montant est de seulement $3 931.16, pour un petit profit gratuit de *$951.34*. Pas énorme mais quand même le fun et en plus, c’est beaucoup plus simple à suivre et à calculer donc une économie sur le temps de paperasse.

[Mise à jour] C’est pas énorme parce que le deal est moins bon qu’avant! En terminant certains items de comptabilité je viens de me rendre compte qu’en même temps que la baisse de TPS, les gouvernements ont changé les taux de méthode rapide. On avais 4.0/4.3, c’est maintenant 4.3/5.3, moins avantageux.

N’oubliez pas non plus que pour un pigiste de “pur” service, les dépenses augmentent souvent moins vite que les revenus, on pourrait donc envisager des revenus de $60k avec des dépenses relativement semblables (disons $6k). Dans un tel cas le profit gratuit serait de *$1 636.26* soit un billet d’avion aller retour pour l’Australie ;).

Pour ceux qui feraient beaucoup d’argent, notez que cette méthode n’est disponible que pour des revenus de moins de $200k sur 4 quarts consécutifs.

2 Comments

Isa January 11, 2008

Intéressant! Merci beaucoup pour l’info et au plaisir de te voir lors d’un prochain 5@7 Cloud ;) A+ Isa

Comments closed