Équilibre ou déséquilibre?

Ca fait souvent, très souvent que j’écris, ici mais laissé en draft ou tout simplement dans ma tête, des entrées qui ne font jamais surface en ligne. Des idées, des sentiments, des questions. Comme presque tous mes amis/connaissances lisent mon blogue je me retient souvent. Pourquoi foutre le bordel, pourquoi partir une discussion que je ne veut pas entendre, pourquoi mettre en avant des opinions, des questions ou des idées (comme dans se faire des idées) plus à leur place “en dedans” ou en privé? Ca me trotte souvent dans la tête mais le résultat est toujours le même.

Tant qu’à ne pas vouloir en parler en publique aussi bien juste ouvrir un fichier texte et écrire non? Le supposé effet cathartique d’écrire serait là mais pas les effets sociaux autour. M’semble, non? Mais bon, ca me tente pas. Nouvelle maladie mentale du blogueur? Ca manque d’intérêt quand c’est “juste” offline mais c’est encore plus compliqué on? Plein de choses auquelles je pense commencent tout de suite à me tourner dans la tête sous forme d’entrées mais je fini toujours par les gardées pour moi. Désir d’en parler, peur de le regretter. Ca reste en (dés)équilibre précaire, pensé mais non écris et ça sort comme ici; en gossage de non-dits.

9 Replies

Reply section is closed.