Partis politiques sur le web

Quand on investira 25% du montant dépensé en pancartes sur le Web, on pourra se plaindre avec crédibilité du manque de moyens financiers des partis. Quand je vois mon quartier défiguré par autant de pancartes horribles qui n’auront aucun impact positif sur moi, et sur beaucoup d’autres d’ailleurs, je ne peux écouter qu’avec cynisme les responsables des communications des partis politiques se plaindre du manque de moyens dont ils souffrent pour leurs initiatives Web mièvres et malhabiles.
Partis politiques sur le Web: réponse à mon ami Mario.
(Assez long mais vraiment à lire, incluant les commentaires)


Learn more