Les filles et les nouvelles techno

Marie-Chantale se demande pourquoi il y a si peu de femmes inscrites à Le web 3 après avoir vu Loïc se pauser des questions . Comme le Movable Type d’m-c “timeout” et que j’ai écrit un roman, je le copie ici, ça me le fera en archive du même coup.

“envers l’aspect technologique du web 2.0, et les sujets abordés qui lors de ces conférences portent généralement sur ce même aspect”

Est-ce que tu as trouvé ça à SXSW (vous venez au prochain en passant?)? À Les Blogs l’an passé? Si je me fis à ce que j’ai vu à ces deux conférences et ce que je vois pour Le Web, je ne considère pas ça “technologique” sauf si on décide que dès que ça touche le web c’est techno. 3 panels sont plus entrepreneurship la première journée alors que 3 sur 4 de la seconde journée sont plus aspect social/impact.

Selon moi quand on analyse les panels un peu, dans la plupart des conférences générales c’est assez bien balancé côté sujets (pas assez de femmes sur les panels cependant) mais les hommes se disent au départ “cool, une conférence de web à Paris, j’y vais, de quoi ils parlent?” alors que les femmes se disent “bon, encore des affaires de geeks, ils ont des femmes pour une fois?”. Les hommes se retrouvent alors à remarquer ce qui les intéresse alors que les femmes comptent les femmes et roulent les yeux en voyant le titre du seul panel qui puisse vraiment être considéré technique (“Bridging the conversation: how are the tools evolving ?”, qui s’attarde quand même à la conversation, je le place technique uniquement par le mot “tools”…).

Il s’est passé la même chose avec BarCampMontréal, les gars venaient parce qu’ils voulaient participer à un BarCamp, les femmes ne venaient pas parce qu’elles s’attardaient aux quelques sujets vraiment geeky et pas aux autres. J’y suis allé pour faire ma part pour un phénomène intéressant à apporté à notre communauté locale, j’ai regardé la liste des sujets la veille de l’évènement. Il se passe aussi la même chose pour SXSW 2007 alors que les femmes à qui j’en ai parlé trouvent que “ça va être trop geek” alors que ça ne l’était pas l’an passé et que cette année les panels ne sont pas encore annoncés!! Elles le prennent ou leur “trop geeky”? Même type de logique avec Yulblog, Yulbiz, etc.

Ne me comprenez pas mal, il pourrait y avoir des sujets plus féminin (mais c’est pas sexiste de considérer des sujets masculins et féminins?) et il pourrait certainement y avoir plus de femmes sur les panels mais c’est aussi largement une question d’attitude et de préconceptions de votre côté. J’encourage les homme à chercher plus loin dans leur prépraparation, aucun doute, mais j’encourage aussi les femmes à faire leur part en regardant d’un peu plus prêt et à faire un effort. Ils pigent dans quoi vous pensez les organisateurs? Dans les gens qu’ils rencontrent en personne aux conférence, faut une première vague plus importante de participantes, les résultats vont suivre.

Lancez-vous aussi un peu plus dans l’organisation si vous voulez avoir un impact sur les sujets abordés. C’était 100% volontaire BarCamp, aucune invitation de faite, tu veux participer? Tu t’ajoute au wiki. Il y’avait combien de femmes s’impliquants pour faire valoir leur opinion? ZÉRO


Learn more

3 Replies

Reply section is closed.