Chanceux les gens de la FIA


Learn more

Ce soir les messieurs de la FIA peuvent se compter chanceux que le ridicule ne tue pas parce que sinon, raides morts qu’ils tombaient.

Incroyable! Tenir une course à 6 voitures c’est une honte et ca défonce de grands bouts de crédibilité pour la F1. Ferrari, morons jusqu’au bout, ont été la seule équipe a ne pas donné leur accord pour la chicane demandée par Michelin. Ils n’ont ensuite même pas laissé leur pilotes se battre. C’est le dernier d’une longue série de gestes par Ferrari qui ne montrent aucun, mais aucun, respect pour les fans, pour l’intégrité du sport, pour la compétition.

Depuis la domination de Shumacher ces dernières années qu’ils se moquent de tout le monde en empêchant leurs pilotes de se battrent, en obligeant Barrichello à laisser le passage à l’empereur. Platte, inacceptable, honteux, ridicule.

Cette année toutes les écuries se sont entendues pour restreindre les essais (et ainsi les coûts) sauf… Ferrari qui continue de faire des essais de façon continue, au vues et aux sues de tout le monde, envoyer promener les autres écuries et le sport en général.

Aujourd’hui, c’est donc simplement le plus récent épisode. D’accord, la FIA a son gros mots à dire et sa très grande part de blâme à prendre. D’accord, Michelin a fait une grosse erreur avec ses pneumatiques mais une solution acceptable existait. La FIA, une gang de bureaucrates, sont ridicules mais ceux qui devraient se cacher, s’excuser, et réviser leur implication, ce sont les gens de chez Ferrari. Ce sont supposé êtres des sportif, des amants de la course, de fiers compétiteurs et malgré les efforts que leurs employés mettent de bonne fois pour produire des voitures performantes leurs patrons les traînent—et le sport au complet du même coup—dans la boue. Pa.thé.tique.