Un ‘tit peu bizarre

Je ne suis jamais allé au Café Lubu mais j’en ai entendu parlé à quelques reprises, toujours en bien. La proprio, Noémie Forget emploie des personnes sourdes, encourage les auteurs d’ici, sert du café équitable, présente de petites soirées cool pour les lancements, s’est installée dans un quartier en pleine renaissance, le café a gagné un paquet de prix, etc. Bref la proprio et l’endroit sont une belle référence de petite compagnie indépendante à encourager.

Mais. Et là, je blâme le dévelopeur du site, pas le café, c’est pas leur spécialité. Mais, disais-je. Leur site est totalement inaccessible. Pas le moindre lien texte, aucun texte en fait (pas de métatags nonplus), toute la patente est un gros Flash non-accessible, non “re-sizable”, impossible de faire un lien ou de créer un favori vers l’adresse physique de l’endroit.

Comme je le disais, c’est le dévelopeur que je blâme, je suppose que comme la plupart des personnes consultant pour la création d’un site web mademoiselle Lubu ne connais pas tous les détours du web mais m’semble que quand tu construit un site pour un client qui prend la peine de respecter et encourager les personnes sourdes, ca devrait aller de soit de faire un site accessible aux personnes non voyantes non?

Et, pour faire un petit peu plus business et parler de retour sur investissement*, quand on parle de personnes non voyantes, ca inclus les engins de recherche. Faites une petite recherche Google, de par son nom distinctif et son url le café termine premier. Chanceux. On passe tout de suite après à un site externe et à un blog. Bon, ok, c’t’un bon gars ‘toine mais quand même, est-ce que c’est ces deux phrases qui devraient se retrouver en troisième place sur Google? Nope, ce devrait être du contenu du site de Lubu. Dernière chose, clickez donc le lien “translate” pour voir. Wow, now I understand.

*J’en connais qui n’aiment pas cet argument mais bon, moi oui.

4 Replies

Reply section is closed.