Stockholm : vivre sans embouteillage


Learn more

L’essai s’est étalé du 3 janvier au 31 juillet 2006. Dès le premier jour, les journaux, qui s’étaient pour la plupart déchaînés contre ce projet en s’alignant sur les craintes et les catastrophes appréhendées de la communauté des affaires, ont été ébahis. En quelques jours, précise Gunnar Söderholm, le nombre d’entrées et de sorties du centre-ville de Stockholm est passé de près de 500 000 à quelque 350 000! Les premiers jours, la réduction atteignait 35 %. Même les journaux ont commencé à crier au miracle en publiant des photos du genre «avant et après», en une!
Stockholm : vivre sans embouteillage