Séries 2004


Learn more

Une rare entrée sportive. Nous sommes à mi-chemin de la deuxième période du deuxième match de la série Canadiens – Bruins et je suis déjà tanné. Ben l’fun l’atmosphère des séries, l’intensité mais comme pendant la saison, maudit que les arbitres sont mauvais! Koivu viens de se faire écraser sous un joueur alors qu’il était en échappée. Rien. Pourris. Quelques petites notes quand même. De local en “s’éloignant”.

Montréal

Le Canadien n’est pas toujours intéressant à regarder jouer mais ca se produit quand même plus souvent qu’au cours des dernières années et au moins, cette saison il y a plusieurs jeunes et plusieurs joueurs québécois et même Montréalais, ca ajoute un petit quelque chose qui aide à s’identifier aux Habitants.

Québec

Il y a 3-4 ans (je n’ai pas suivi depuis) quand le repêchage arrivait les analystes étaient toujours déçus de la “performance” des joueurs québécois, de la domination du “boeuf de l’ouest” en terme de quantité dans les premières rondes. Aujourd’hui, maintenant que les joueurs de ces années sont dans la ligue on peut remarquer que:

  • Le champion compteur de la ligue est un lavallois.
  • Onze des gardiens numéros un de la ligue (sur 30 équipes) sont des québécois. Plusieurs des numéros deux et quelques espoirs sont aussi d’ici.

    Canada

    Il reste six équipes canadiennes dans la ligue. Tout récemment on se pausait de grosses questions sur l’avenir, dernièrement grâce à une couples de nouveaux proprios et un “canard” en meilleure santée, les équipes d’ici sont en meilleure forme, pas super mais pas mal mieux. Bon résultats cette saison alors que cinq de ces équipes seront des séries ce qui est bon pour les fans et bon pour les coffres aussi. La seule équipe qui ne participe pas à la vrai saison est celle des Oilers d’Edmonton qui ont raté par seulement 2 points.

    Malchance toutefois, on assiste à deux séries Canada – Canada ce qui veut dire qu’au mieux trois équipes resteront après la première ronde.