On respire par le nez. Inspire, expire, inspire, expire.

Premièrement, Yulblog c’est un groupe de personnes qui ont des blogs et qui se rencontrent pour une bière une fois par mois. yulblog.org c’est un site dont je m’occupe qui liste les blogs de Montréal et permet à leurs auteurs de participer au métablog, un endroit central ou retrouver certaines de leurs entrées et se faire connaitre. On en parle souvent comme un tout mais faut quand même faire la différence entre le site qu’une personne maintient et la gang informelle. Du même coup j’écrit cette entrée sur mon blog personnel, pas sur le site offert comme service au groupe, juste pour séparer un peu plus.

Deuxièmement. Les trackbacks, c’est un peu dur à comprendre je l’admet et j’ai déjà expliqué le concept au paravant. Mais le plus important c’est que c’est un système automatisé et non pas une sélection de nouvelles éditées. Toute personne suivant le moindrement ce qui se passe sur le web est au courant qu’il y a depuis plusieurs mois déjà du “comment spam” et du “trackback spam” partout. Plusieurs en ont certainement remarqués sur le métablog et quelques uns m’en ont fait part amicalement. Je fais le tour une fois par jour et j’efface les cochonneries dès que j’en trouve.

Certains ont été un peu moins polis et d’autres ne semblent pas comprendre ce qui se passe et fouttent le camp.

Je trouvais que Yulblog était une bonne idée; ça donnait même l’impression d’être un salon virtuel sympathique. Jusqu’à ce que ce métacarnet montréalais accepte de faire la promotion de sites dégueulasses. J’ai fait le tour complet de Yulblog sans trouver le nom ni l’adresse de courriel du responsable du site pour lui exprimer mon écoeurement; j’en conclus que personne n’est responsable de Yulblog et que n’importe qui peut y publier n’importe quoi, même sa perversité… Ce n’est pas ma conception de la blogosphère. Adieu, Yulblog.

accepte de faire la promotion de sites dégueulasses non mais, get a clue mon homme! C’est pas des pubs, c’est des trackbacks. M’semble que n’importe qui se donnant la peine 2 secondes de réfléchir à ce qui se retrouve sur le site comprend la patente. On dirait que non. Au minimum, t’aurait pu remarquer que les cochonneries dataient de la journée même, faut relaxer un peu.

J’ai fait le tour complet de Yulblog sans trouver le nom ni l’adresse de courriel du responsable du site vrai et faux en même temps. C’est la deuxième fois cette semaine qu’on me gosse pour un email de contact facile à trouver. J’ajoute çà sous peu. Mais quand même, y’a le email pour suggérer les nouveaux blogs qui est facile à trouver et au pire aller les entrées en haut de page dont les commentaires sont ouverts auraient pu servir de contact. Mais bon, c’est plus facile de chiâler en se cachant dans une entrée même pas linkée au site.

C’est le fun en nesti du monde de même.

(Finalement, j’ai peut-être pas assez respiré par le nez ;) )

15 Replies

Reply section is closed.