Le gossage McCartney

Des fois c’est super pratique d’attendre avant d’écrire un post, ça laisse le temps aux autres de le faire mieux. Ajoutez un vote de ma part à ce que Mario et Michaël disent.

Et j’ajouterais que même si vous tenez à voir Sir Paul comme un anglais en premier, pourquoi ne pas être assez solide dans son opinion de soi pour le voir comme un visiteur content de venir célébrer notre existence et notre histoire avec nous? Pourquoi se sentir si petit et si fragile qu’il doive représenter un envahisseur, un pied de nez à une veille défaite? Think big s’ti et acceptez que la fête de Québec attire des … non-francophones (!!!) qui veulent venir s’amuser avec nous.

7 Replies

Reply section is closed.