Douce moitié

Hier soir j’ai “rentré” 4 livres et 2 films dans mes “Recently Read and Seen”, dont Douce moitié de Matthieu Simard. Dans les commentaires Me me demandais ce que j’en pense et j’ai réalisé que mon entrée était écrite dans ma tête mais que j’avais oublié de la faire ici. Oups.

Anyway, c’est bon en nesti. Comme d’habitude. En fait, j’ai même presque laissé couler une larme à la fin. Presque, c’est quand même plus comédie que drame mais bon, malgré que c’est super court on entre bien dans les sentiments de TT et, un peu comme pour les Vigneaults ou Bourguignons, le niveau de language et l’environnement connu font que c’est plus comme entendre l’histoire d’un chum (un chum qui raconte bien en ta’) que de la fiction. Pas d’effort à faire pour y être, t’est drette dedans dès les premières phrases. Le “héro” fait les mêmes erreurs et est torturé par les mêmes choses que nous autre. Que moi en tout cas.

Le problème majeur que j’ai avec le livre c’est, je le répête, très court. Comme ses trois premiers sont tous arrivés assez récemment, si il ralenti l’écriture on va être en manque. Check toé, on sait ou tu reste ;). A oui, tant qu’a y être; t’a un blog et c’est Yublog ce soir. Hint, hint.

1 Reply

Reply section is closed.