Daviel Lauzon


Learn more

Pour ceux qui, comme moi, s’ennuient des carnets romans de l’ami Lauzon (criss dude, kessé tu fait?), Daviel nous en fait un beau. En passant, ça change rien à rien mais je le mentionne, il pastiche un style que je lis rarement et apprécie encore moins souvent. Y’a Alex et of course le king qui font bien ça mais sinon, je comprend plus ou moins l’engouement.