Appellez-moi Über

En terme de stéréotype, m’semble que ça me ressemble plus que les autres meme récents. Dans la partie L’ubersexuel ne s’épile pas les couilles de son article, Josée Blanchette site quelques bouts de définition des Übersexuels.

  • les deux sont passionnés mais l’ubersexuel est épris par les causes et les principes;
  • l’ubersexuel passe plus de temps à entretenir son esprit que sa chevelure;
  • le métrosexuel se fait arranger le portrait par les Fab Five (les gourous gais de Queer Eye For A Straight Guy) alors que l’ubersexuel repique ses looks en voyage ou dans son intérêt pour l’art et la culture
  • l’ubersexuel sait faire la différence entre ce qui est bien ou mal et prendra la bonne décision peu importe ce que les autres pensent autour de lui. Le métrosexuel sait faire la différence entre un exfoliant et un tonique astringent.

    The current icon of Übersexuals is Bono. He’s global, socially aware, confident, and compassionate, and he commands a huge base of followers who are fans of his music and his humanitarianism. Other notable ubersexuals are Bill Clinton, George Clooney, Jon Stewart, Pierce Brosnan, Donald Trump, and Ewan McGregor.

    À part The Donald™, j’aime bien la liste. Trouvé sur le blogue de Martin Beaudin Lecours, récemment ajouter dans ma liste de fils RSS.

2 Replies

Reply section is closed.